Bronchiolite Bébé : que faire quand ça ne passe pas ?

BRONCHIOLITE BÉBÉ : QUE FAIRE QUAND ÇA NE PASSE PAS ? 

Certaines maladies comme la bronchiolite affaiblissent bébé et créent une gêne respiratoire difficile à supporter, notamment en position couchée. 

Cette infection virale ré-apparaît chaque hiver et reste très contagieuse puisque 30 %, soit 450 000 nourrissons environ, sont touchés tous les ans. Inquiets, les parents se sentent bien souvent désemparés face à ce fléau et leurs gestes, même bien intentionnés, semblent inutiles.

S'il est difficile de protéger son enfant de tous les virus hivernaux, identifier les premiers symptômes de la maladie peut aider à stopper son évolution.

Alors, comment reconnaître la bronchiolite chez bébé et surtout comment la soigner ?

Voici quelques conseils pour que bébé puisse mieux passer son premier hiver.

Bronchiolite Bébé : que faire quand ça ne passe pas ?

Rhume ou bronchiolite, quels sont les symptômes de la bronchiolite chez le bébé ?

Le rhume encombre le nez et bébé peut chercher sa respiration mais ses bronches ne sont pas touchées. Le nez coule et l'enfant éternue souvent.

En cas de bronchiolite, on peut entendre une sorte de sifflement. L'enfant tousse.

Parce qu'il a du mal à boire et à ingurgiter, il peut aussi souffrir d'une déshydratation sévère qui lui sèche les lèvres et la bouche. Dans les cas les plus complexes, le bébé n'urine plus et refuse toute nourriture. Il est de mauvaise humeur et pleure beaucoup.

Les symptômes de la bronchiolite chez bébé sont nombreux :

  • Après une journée ou deux, la toux sèche devient grasse. Elle s'intensifie et devient plus gênante. Des râles se font entendre.
  • Bébé a de la fièvre : ce signe indique parfois qu'il souffre d'une infection.
  • La respiration est rapide et saccadée.
  • La fréquence cardiaque est plus élevée.
  • Si bébé manque d'oxygène, la couleur de sa peau et des lèvres va changer pour devenir bleue.

Comment reconnaître la bronchiolite du bébé dès le premier jour ?

Chaque enfant réagit différemment à la maladie mais dans l'ensemble, les nourrissons touchés sont plus fatigués et paraissent énervés lorsqu'ils sont éveillés. Les dégager avec le mouche-bébé n'a que très peu d'effet : le rhume ne passe pas. De plus en plus grincheux, le bébé a du mal à s'endormir et se réveille souvent. Le virus respiratoire prend définitivement sa place quelques jours après le rhume. Cette maladie particulièrement tenace peut durer une semaine et plus, parfois nécessiter une hospitalisation.

Sans se substituer à la médecine, une consultation en cabinet chez un énergéticien rigoureux dans ses pratiques et suivant un code déontologique strict peut aider à soulager la gêne respiratoire et à diminuer les effets de la bronchiolite de bébé en parallèle et en compléments de tous les soins médicaux qui s'imposent.

Bronchiolite Bébé : que faire quand ça ne passe pas ?

Comment soigner la bronchiolite chez le nourrisson ?

La bronchiolite du bébé nécessite une visite rapide chez le médecin. L'examen clinique et la mesure de la saturation en oxygène (oxymétrie) vont, dans la plupart des cas, indiquer la présence du virus respiratoire. En cas de doute, des examens complémentaires peuvent être demandés : radios, échographie, analyses de sang, etc.

Du diagnostic du médecin dépend la poursuite du traitement à la maison ou en milieu hospitalier !

Pour faire face à une maladie hivernale comme la bronchiolite de bébé, peu de solutions sont proposées, la plus courante étant la prise de médicaments. Rappelons que les massages de kinés, appelés kiné respiratoire, sont désormais déconseillés. L'ordonnance destinée au nourrisson comprend un médicament pour faire tomber la fièvre et atténuer les douleurs, du sérum physiologique pour laver le nez, un antiviral pour éliminer le virus respiratoire syncytial, un antibiotique en cas d'infection et parfois un corticoïde et un bronchodilatateur si un des deux parents est asthmatique.

Le traitement de la bronchiolite du bébé est plus efficace si l'environnement est sain, débarrassé de toute pollution. C'est sur ce point que le magnétiseur peut également intervenir. Comment se déroule une séance de magnétisme ? À distance, l'énergéticien magnétiseur purifie votre environnement grâce à un protocole de nettoyage énergétique rigoureux sur différents niveaux. Vous pouvez faire appel à un magnétiseur pour purifier la chambre de bébé et les lieux où il passe le plus clair de son temps.

Bronchiolite Bébé : que faire quand ça ne passe pas ?

Quelques conseils pour éviter la bronchiolite chez Bébé

Eviter à bébé d'attraper les virus de l'hiver semble compliqué, notamment s'il est en contact régulier avec d'autres enfants : à la crèche ou chez son assistante maternelle. Voici donc quelques conseils aux parents pour limiter les risques : 

  • bien se laver les mains avant de toucher bébé ou de lui donner son repas
  • porter un masque en cas de rhume ou de toux
  • limiter les signes d'affection des frères et sœurs qui rentrent du centre aéré ou de l'école
  • désinfecter le plus souvent possible les biberons et sucettes mais aussi les jouets et anneaux orthodontiques utilisés par l'enfant.

Si malgré toutes les précautions, bébé est infecté, il est possible de l'aider un peu. 

Les conseils pour soulager la bronchiolite de bébé sont ceux-ci :

  • Faire dormir bébé quelques jours en position surélevée va l'aider à moins tousser. La toux sèche peut être très irritante et le réveiller constamment.
  • Épaissir un peu le lait pour que la nourriture soit suffisamment riche même si elle est prise en petites quantités.
  • Proposer souvent à boire à l'enfant. Il existe des sachets à base de camomille ou de fleur d'oranger qui donnent bon goût à l'eau et incitent bébé à réclamer son biberon plus souvent.
  • Ne surtout pas déplacer bébé dans des lieux enfumés ou dégageant des substances potentiellement toxiques pour l'organisme.
  • Faire intervenir un énergéticien. La gêne respiratoire provoquée par la bronchiolite de bébé provient d'un encombrement des bronches. Grâce à son fluide, le magnétiseur va agir pour relancer les énergies et la vitalité de l'enfant affaiblie par l'état infectieux.

Prendre rendez-vous avec un magnétiseur reconnu et recommandé par sa communauté peut aider à améliorer les symptômes ressentis par le bébé en intervenant en complément des médicaments et des soins médicaux.

Auteur : Julien Urnel