Chrononutrition : bien manger au bon moment

Chrononutrition : bien manger au bon moment

La chrononutrition fait partie d'un art de vivre. Développé et expliqué en détail par le Docteur Alain Delabos, ce régime très encadré tient compte de l'horloge biologique de chaque individu.

Le principe de la chrononutrition est simple : selon ce médecin, les aliments ne sont pas digérés de la même façon selon le moment de la journée auquel ils sont ingérés. En organisant ses repas et en variant son alimentation, des progrès rapides sont possibles.

Pour perdre du poids, certaines règles sont donc à respecter comme par exemple ne pas manger de produits sucrés ou très riches en graisse le soir pour qu'ils ne soient pas stockés par l'organisme.

Comment définir ce nouveau mode d'alimentation et comment réorganiser sa journée pour mieux manger et maigrir plus rapidement ? Revoir sa façon de manger est essentiel pour se sentir mieux dans sa peau.


Qu’est-ce que la chrononutrition ?

La chrononutrition n'est pas uniquement une solution de régime amaigrissant. C'est aussi une façon de rester en bonne santé, de garder son dynamisme et sa vitalité tout en affinant sa silhouette.

Ce régime repose sur un rééquilibrage alimentaire organisé en fonction des différentes phases de la journée.

Le but est d'inclure chaque aliment au sein de catégories précises. Pour maigrir, il est important de savoir différencier les sucres lents des sucres rapides, les protéines animales des graisses saturées, etc. La grande différence avec un régime classique est que peu d'aliments sont interdits mais qu'il est essentiel de consommer les bons plats au bon moment.

En bref, quatre repas espacés de quatre heures minimum sont planifiés à heures fixes pour que l'horloge biologique soit parfaitement respectée et que les sucres et graisses soient éliminés plutôt que stockés.

Plus exigeante encore mais basée sur le même principe, la nutrition pour sportif couvre des besoins particuliers. Associée à une prise en charge spécialisée par un naturopathe ou un énergéticien, cette façon de s'alimenter prend en compte les besoins du corps et son bien-être.

De la même façon, boire au moins 1 litre et demi d'eau par jour est essentiel pour éliminer et se sentir plus léger. Il est possible de retrouver en parallèle un bon taux vibratoire et une bonne santé grâce à l'eau dynamisée thérapeutique magnétisée par un énergéticien disposant de capacités bien spécifiques. Retrouver le bien-être prend peu de temps. Les premiers effets sont rapidement perceptibles.


Comment se passe une journée type ?

Pour définir une journée type, plusieurs phases sont à mettre en place. Le premier réflexe consiste à lister les aliments possibles en fonction du repas :

  • le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, dit-on. Bien équilibré, il peut être agrémenté de quelques protéines animales, de beurre ou huile d'olive et de vitamines transmises par les fruits.
  • le déjeuner ne doit comporter que deux plats : un plat principal à base de féculents (ou sucres lents) et de protéines et un dessert peu calorique.
  • le goûter évite le grignotage et ne doit pas être éludé. Fruits frais ou secs, graines et chocolat noir maigre sont privilégiés.
  • le dîner doit être facilement digéré. Les légumes cuits à la vapeur, les poissons et viandes maigres évitent le stockage de graisse durant la nuit.

La chrononutrition se base donc sur différentes recommandations mais ce qu'il faut retenir est que ce régime n'oblige pas à faire d'énormes sacrifices. Les repas d'une journée type permettent de bien s'alimenter et ainsi de garder le moral.

Pour une perte de poids encore plus rapide, pensez aussi au jeune intermittent. Cette pratique aide à libérer son foie et l'ensemble de son corps des différentes toxines accumulées.

Modifier ses habitudes alimentaires n'est en fait pas si compliqué mais demande une certaine discipline. Pourquoi ne pas vous faire des menus pour chaque jour de la semaine et prévoir vos courses en conséquence ?

Pour vous guider et vous aider au quotidien, faites confiance à un professionnel du mieux-être. Un bon énergéticien vous conseillera sur les gestes essentiels à répéter chaque jour pour réussir votre régime en chrononutrition.

En attendant, voici quelques aliments à éviter selon le Dr Delabos (sachant qu'il est possible de faire quelques excès au cours de deux repas dans la semaine) :

  • les yaourts, le fromage blanc et le lait
  • les soupes, sauces et plats tout prêts industriels
  • les pains à cuire et le pain de mie
  • les biscuits de régime
  • les sauces au goût sucré comme la sauce barbecue, la sauce curry ou le ketchup.


Quelques recettes pour bien manger au bon moment

Régime en chrononutrition ne signifie pas diète et privations. Manger doit rester une source de plaisir. En utilisant les aliments conseillés : féculents, sucres lents plutôt que rapides, chocolat noir, légumes, etc. il est possible de concocter de bons petits plats qui correspondent aux besoins nutritionnels et sont parfaitement équilibrés lorsque les quantités sont suffisantes.

Pour une première expérience réussie, adoptez des recettes simples à réaliser et soyez comblés. Ce sont des recettes à la fois pour mincir et garder son énergie. En mangeant mieux, vous aurez aussi envie de bouger, de reprendre l'exercice physique, de marcher, faire du fitness ou même courir.

Prévoyez une séance chez votre magnétiseur pour vous libérer des énergies négatives et commencez à voir la vie du bon côté. En vous libérant de ce qui vous empêche d'avancer, vous aurez envie de prendre soin de vous et de rester en bonne santé. Un régime efficace comme celui du Dr Delabos sera alors parfaitement assimilé par l'organisme : vous perdrez vos kilos en trop et resterez à votre poids de forme.


Un plat pour le dîner : le poulet aux petits légumes

Un plat de chrononutrition peut être un plat gourmand et riche en saveurs. La preuve avec le poulet aux petits légumes : ce plat respecte parfaitement les consignes puisque le poulet est une viande blanche, peu calorique. Choisissez toujours vos aliments de préférence bio et sans OGM. 

Voici une recette simple et saine qui demande peu d'ingrédients et peu s'adapter au goût de chacun : choisissez des hauts de cuisse désossés ou des escalopes et coupez-les en morceaux. Faites-les revenir dans de l'huile d'olive ou un beurre allégé. Réservez puis passez à la préparation des légumes : navets, carottes, oignons, pommes de terre, etc. accompagnent délicieusement. Lavez soigneusement ces végétaux, coupez-les et faites-les cuire dans le jus du poulet. Assaisonnez à votre goût puis versez un mélange d'eau et de vin blanc pour les recouvrir partiellement. Laissez cuire durant une petite demi-heure, ajoutez le poulet et remettez sur le feu un bon quart d'heure. La viande doit être de couleur blanche. Servez dans un bol ou une cassolette.


Des céréales pleines d'énergie pour le goûter

Le goûter ne peut être pris que quatre heures minimum après le déjeuner. Une collation sucrée est donc la bienvenue. Pour créer ce délicieux encas, nous avons besoin de compote de pommes ou de poires, de muesli croustillant, de sucre (roux si possible), de miel et de chocolat noir râpé ou pépites toutes prêtes. Versez la compote et le miel dans une casserole puis ajoutez le sucre. Une fois le mélange bien chaud et homogène, retirez du feu et versez le chocolat noir puis les céréales. Placez la préparation dans un grand moule et mettez au four à 200 ° durant 25 à 30 mn. Découpez en plusieurs parts de taille égale et dégustez-les à l'heure du goûter ou en dessert après le plat principal du déjeuner.

Pour changer un peu, élaborez une mousse au chocolat noir onctueuse en mélangeant de l'eau aromatisée à la vanille et du chocolat coupé en morceaux. Laissez refroidir et fouettez la préparation durant plusieurs minutes jusqu'à ce qu'elle prenne l'apparence d'une mousse aérienne. Il ne reste plus qu'à la verser dans des ramequins que vous mettrez au réfrigérateur au minimum deux heures.


Quelques idées pour le petit-déjeuner

Le régime basée sur la chrononutrition accorde une importance capitale au petit-déjeuner. Pour profiter des bienfaits de ce repas toute la journée, optez pour une cuisine plutôt grasse et généreuse. Beurre, crème et fromage peuvent être associés pour créer des tartines gourmandes. Si vous pouvez préparer votre plat la veille, optez pour des muffins salés ou un cheesecake au coulommiers ou à la bûche de chèvre. Faites tremper votre pain dans de l'eau quelques secondes puis tapissez les contours de petits plats en céramique. Passez 5 minutes au four. Faites fondre votre fromage avec la crème et ajoutez un œuf entier. Pour encore plus de goût, coupez du jambon de pays en lamelles très fines et mélangez à la préparation. Il est ensuite important de bien mélanger et d'assaisonner avec sel, poivre et herbes. Versez ce mélange salé sur le pain dans les plats en céramique et remettez au four une demi heure environ.


Un bon steak pour le déjeuner...

La viande rouge est connue pour brûler les graisses. Voici donc quelques astuces pour bien apprécier cette viande aux nombreux bienfaits sans prendre un gramme. Pour les végétariens, vous pouvez remplacer la viande par des protéines de soja.

Associez par exemple de la viande de bœuf hachée à des pâtes complètes (spaghettis, macaronis, fusillis). Réaliser une sauce bolognaise n'a jamais été aussi simple : préférez des tomates et des herbes aromatiques provenant de votre réserve personnelle si possible ou de l'agriculture biologique. Pour peler vos tomates plus facilement, plongez-les quelques minutes dans l'eau bouillante puis laissez-les refroidir. Coupez-les ensuite en petits cubes et laissez-les fondre dans l'huile d'olive. Dans une autre poêle, faites revenir votre viande hachée avec un oignon haché menu. Poivrez. Versez les tomates sur la viande. La sauce doit mijoter à feu très doux durant une dizaine de minutes. Après ce laps de temps, elle doit s'être épaissie. Il ne reste plus qu'à ajouter du basilic ou de l'origan selon vos goûts.


Et si on mangeait du poisson ?

Le poisson est conseillé au dîner, accompagné de crudités, d'asperges ou en hiver de choux cuits, de carottes, de haricots verts, etc. Les poissons gras calment la faim tout en se mangeant facilement. Notez que la sauce n'est pas interdite à condition de ne pas exagérer sur la quantité.

Il est facile de réaliser une mayonnaise allégée avec de la crème liquide, de la moutarde et du poivre. Pour ceux qui préfèrent assaisonner leurs crudités avec de la vinaigrette, il est possible de se régaler avec un mélange d'huile d'olive et de colza, de la moutarde et du vinaigre de cidre.

Le soir, vous pouvez aussi craquer pour des fruits de mer : des huîtres, des bulots, des moules, etc. et les manger avec un filet de citron jaune ou vert.

Les produits de la mer sont réputés pour leur excellent taux d'oméga 3, leurs acides gras, leurs minéraux et protéines. Choisir l'un d'entre eux au moins deux fois par semaine est bénéfique à la santé.

Auteur : Julien Urnel